Objectifs 2017-05-01T13:56:34+00:00
Devise de Michel L. van ENDE dans le travail du cheval

Dans le respect, avec légèreté, toujours plus fin, toujours plus loin

Dans le respect, avec légèreté, toujours plus fin, toujours plus loin

L'évolution historique d'une équitation de qualité, alliant la beauté, la finesse et l'élégance montre que cet art n'est pas l'apanage d'un seul pays, et encore moins celui d'un groupe de cavaliers d'élites. En ce sens, ce que l'on nomme l'Art Équestre prospère et fleurit partout où se trouvent des hommes passionnés et à la recherche de la perfection.

Pratiquer, enseigner, maintenir et développer cet art, telle est la mission de ces hommes. Développer chez le cavalier la conscience du respect que doit leur inspirer une monture, accroître la volonté de toujours rechercher une efficacité maximale et favoriser l'obtention d'une élégance qui semble naturelle, telles sont les ambitions de ces hommes de chevaux.

Un écuyer digne de ce nom, ne se définit d'autres objectifs que ceux-là. Il ne cherche pas à conserver jalousement les secrets qu'il détient, mais bien à former des hommes capables, à leur tour, de diffuser la science acquise au fil du temps.

Un écuyer est à la fois source de savoir parfois éloigné et diversifié, et vecteur de diffusion de celui-ci.

Tels sont bien les objectifs que nous nous sommes assignés et c'est dans ce sens que va l'enseignement dispensé dans nos écuries : respect du cheval, ce denier n'est jamais contraint dans le travail, nous l'invitons dans un mouvement, en tenant compte de sa morphologie, de son état de stress et de son mental. Nous lui faisons comprendre que le travail peut devenir un jeu auquel il prend part avec plaisir.

Respect du cavalier, en nous efforçant par des mots simples de lui expliquer et de lui faire sentir l'évolution des mouvements. Nous adaptons donc le travail en fonction de chacun.

Chaque cavalier voit s'ouvrir le monde de la compréhension des aides qu'il utilise, ainsi que l'espace infini de leurs multitudes.

Dans la finesse, car la pratique de toute forme d'art alliant la beauté et l'élégance s'effectue avec de la finesse et des sentiments. Nous aidons chaque cavalier à affiner ses gestes, à corriger ses erreurs pour sentir, ne fut-ce qu'un court instant, cette légèreté qui est l'instant magique ou cavalier et cheval ne font plus qu'un seul et même être.

Toujours plus loin, car le cavalier devra, en permanence, chercher à se perfectionner et à se surpasser. Il devra aider son cheval à faire de même, de manière à permettre à ce dernier de donner le meilleur de lui-même. Alors seulement, l'Art équestre qui nous a été transmis par les grands maîtres, retrouvera ses lettres de noblesse.

C'est par le biais d'une formation multidisciplinaire de haut niveau que nous tentons de former des cavaliers qui se distinguent par la qualité du travail exécuté en toutes circonstances.

Par formation multidisciplinaire, il faut entendre que tous nos cavaliers doivent être à même de pratiquer aussi bien le dressage de basse et de haute école, que le travail à l'obstacle, mais aussi le travail à pieds, aux piliers et aux longues rênes.

Il va de soi qu'une connaissance approfondie de ces différentes disciplines, demande un apprentissage pratique soutenu, mais également une connaissance théorique relativement approfondie. Ces pourquoi, nous veillons également à dispenser un enseignement théorique s'appliquant aussi bien à l'étude du cheval qu'à l'assimilation comparative des différentes écoles d'équitation.

Ces objectifs, pour ambitieux qu'ils soient, sont inlassablement poursuivis dans l'enseignement de notre écuyer-professeur. Le savoir qu'il dispense se caractérise non seulement par une connaissance extrêmement approfondie de la science équestre, mais également par un calme perpétuel durant les leçons, par une infinie patience devant les multiples erreurs de ses cavaliers, et par un soutien inconditionnel lors des moments de découragement que connaissent tous les cavaliers face à leurs maladresses.